Le recrutement des travailleurs handicapés, comment se passe-t-il est quelles sont les conditions?

Le recrutement d’une personne en situation de handicap est le même que celui de n’importe quel individu. En effet, l’employeur tient principalement compte des diplômes et des expériences professionnelles. La plus importante des questions est de savoir si ces dernières correspondent au poste à pourvoir. Comment se passe alors le recrutement des travailleurs handicapés ? Quelles sont les conditions de réussite de leur recrutement ?

Comment se passe le recrutement des travailleurs handicapés ?

Comme pour tout autre candidat, le processus de recrutement des personnes en situation de handicap passe par plusieurs étapes dont :

L’offre d’emploi

Il n’existe pas une offre d’emploi particulièrement destinée aux personnes handicapées. En effet, on ne peut pas procéder à une spécification des postes selon les conditions de l’employé, par contre il peut y avoir des structures employant des salariés présentant un handicap, tel que le Café Joyeux. Les différents postes doivent être ouverts aux travailleurs qu’ils soient en conditions de handicap ou valide. Toute entreprise qui prévoit faire appel à ce type d’employés, l’intègre dans son processus de recrutement ou change sa méthode de recrutement. Il faut cependant procéder avant tout à la définition du portefeuille de charge des différents métiers à pouvoir.

La présélection des postulants

Le processus de recrutement des personnes en condition de handicap oblige les employeurs à plus de vigilance pour ne pas les écarter involontairement. Il faut alors que les entreprises mettent en place diverses conditions pour favoriser les entretiens. Ces dernières doivent être favorables aux personnes à mobilité réduite.

L’entretien d’embauche

Les candidats peuvent ne pas avoir notifiés leur condition de handicap en avance. Dans ce cas, seul le médecin du travail a l’habileté de discuter avec le postulant de sa condition. L’employeur s’intéresse aux potentiels aménagements (physiques ou organisationnel) s’il devrait y en avoir.

Le recrutement et la mise à disposition de l’entreprise

Cette étape tient compte des compétences du postulant et de sa capacité à travailler à ce poste. L’employeur doit se préoccuper de l’accomplissement de la mission annexée au poste et non des habiletés complémentaires. Lorsque l’embauche de ce type d’employé devra nécessiter des aménagements, il est alors important d’informer en avance l’équipe. Cette sensibilisation du personnel facilitera l’intégration de votre nouvel employé. Une fois les différents processus réalisés, il devient un salarié à part entier de l’entreprise.

Quelles sont les conditions de réussite du recrutement des travailleurs handicapés ?

La réussite du recrutement des personnes en condition de handicape pass par la mise en place de plusieurs mesures. L’employeur devra impliquer l’ensemble des acteurs intervenant dans le domaine de l’insertion professionnelle des handicapés. Ces acteurs sont constitués du futur manager, le médecin du travail, le conseiller Cap Emploi ou Pôle Emploi. Il devra s’informer sur le handicap et sur les diverses possibilités de restauration rapide. Pour cela, déterminer si la résolution fait appel aux financements ou aux conseils.

Pour cette réussite, beaucoup d’aides sont mises à la disposition de l’employeur pour faciliter le recrutement et l’insertion de son employé. Il reviendra à l’employeur de faire l’analyse des exigences annexées au métier et des compétences sollicitées. L’employeur envisage les éventualités de recrutement (formation, tutoriel, etc.) qui faciliteront l’employabilité de son nouveau collaborateur. L’employeur devra aussi réfléchir aux différentes possibilités qui permettront la bonne intégration de ce nouvel employé.